togopapel togopapel togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

Mpox : Premier décès lié à la variole du signe en Afrique du Sud

Mpox : Premier décès lié à la variole du signe en Afrique du Sud

 

Cette semaine, l’Afrique du Sud a enregistré son premier décès lié au mpox, anciennement connu sous le nom de variole du singe. Le ministre de la Santé, Joseph Phaahla, a annoncé mercredi que le patient est décédé le lundi 10 juin 2024 à l’hôpital de Tembisa.

Depuis le début de l’épidémie, le pays a enregistré un total de cinq cas confirmés en laboratoire, tous des hommes âgés de 30 à 39 ans, sans historique de voyage dans des pays touchés par l’épidémie. Cette information indique une propagation locale de la maladie.

Lire aussi : RDC : La Première Ministre Judith Suminwa et son gouvernement investis

Le mpox est une maladie virale transmissible des animaux sauvages aux humains, caractérisée par des symptômes tels que fièvre, éruptions cutanées et ganglions lymphatiques enflés. Initialement endémique dans certaines régions d’Afrique centrale et occidentale, elle a été considérée comme rare jusqu’en 2022. Depuis, elle s’est propagée à l’échelle mondiale, touchant notamment l’Europe et les États-Unis.

GettyImages 1407058659 37684722f3204a3f8e1aa8fe6eb94250

Le gouvernement sud-africain suit de près la situation et met en œuvre des mesures pour limiter la propagation de la maladie. L’accent est mis sur la sensibilisation du public aux symptômes et aux modes de transmission, ainsi que sur le renforcement des capacités de dépistage et de traitement des cas.