togopapel togopapel togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

Législatives en France : Macron réagit à sa défaite au premier tour

Lesgislatives en France : Macron réagit à sa défaite au premier tour

Près de 50 millions d’électeurs français se sont rendus aux urnes pour le premier tour des élections législatives, marquant une participation historique. Avec un taux de participation estimé entre 67,5% et 69,7%, ce scrutin dépasse largement celui des élections européennes et des précédentes législatives. Les Français sentent l’importance de ce vote, qui pourrait radicalement changer le paysage politique du pays.

Les médias locaux rapportent une ambiance électorale intense, avec une mobilisation notable des électeurs. Jordan Bardella, leader de l’extrême droite, a salué le « verdict sans appel » des Français au premier tour. Marine Le Pen, chef de file du Rassemblement National (RN), a appelé à une « majorité absolue » pour son parti, dénonçant les sept années de pouvoir d’Emmanuel Macron comme étant « méprisables et corrosives ».

Lire aussi : Legislatives en France : Victoire écrasante du RN au premier tour

Les résultats préliminaires montrent que l’extrême droite, avec 34% des voix, devance l’alliance de gauche du Nouveau Front Populaire (28,1%) et le parti centriste d’Emmanuel Macron (20,3%). Cette dynamique pourrait offrir au RN une majorité relative, voire absolue, à l’Assemblée nationale.

b30f9ff988c559ca9f3c4a6d9fe8b0d1a516b46d

Emmanuel Macron, réagissant aux résultats, a appelé à une « grande union démocratique et républicaine » face à la montée de l’extrême droite. Il a souligné l’importance de la participation accrue, preuve de l’impact direct et significatif de ces élections pour les citoyens. Le second tour, prévu pour le 7 juillet, est déjà considéré comme l’un des plus décisifs de l’histoire de la Ve République, fondée en 1958.

Agences ouvertes dans les territoires d’outre-mer

Les bureaux de vote se sont ouverts samedi dans certains territoires d’outre-mer pour le premier tour des élections législatives les plus regardées de France où l’extrême droite est la grande favorite, devant la gauche et largement devant le camp présidentiel. Les premiers à se rendre aux urnes ont été les électeurs français de Saint-Pierre-et-Miquelon, un archipel de l’Atlantique Nord proche du Canada, où les bureaux de vote ont ouvert samedi à 08h00 heure locale (10h00 GMT), suivis par ceux des Antilles, la Guyane, la Polynésie française et ceux vivant sur le continent américain. Certaines militantes du mouvement féministe Femen ont mené samedi une action au Trocadéro, face à la Tour Eiffel : seins nus et couvertes de slogans contre l’extrême droite, nettoyant les lieux avec du « solvant antiraciste ».

5UGKUR62MRGB7IKE6FKQ2GJ76E

Que disent les sondages ?

Deux sondages d’opinion publiés vendredi créditent respectivement le camp d’extrême droite de 35% et 36,5% des intentions de vote, le NPF – de 27,5 à 29%, et le camp macroniste – de 20,5 à 21%. Selon certains sondages, obtenir la majorité absolue est désormais possible pour le RN et ses alliés. La pression est plus forte dans le camp présidentiel. Ce dernier a promis jeudi « la plus grande clarté » quant à l’attitude à suivre entre les deux tours de scrutin. La campagne de trois semaines, marquée par des incidents sur le terrain, s’est terminée par les accusations de racisme de Gabriel Attal à l’encontre des candidats du RN. Si Jordan Bardella devenait Premier ministre, ce serait la première fois depuis la Seconde Guerre mondiale qu’un gouvernement d’extrême droite dirigerait la France.

Lire aussi : Législatives en france : Macron retiré des affiches électorales de son propre parti

Macron a dissous l’Assemblée nationale

Le président Emmanuel Macron a provoqué ces élections anticipées en annonçant la dissolution de l’Assemblée le 9 juin, au soir de la victoire de l’extrême droite aux élections européennes. Les sondages d’opinion et les politiques s’attendent à une participation bien plus élevée que lors des élections législatives de 2022, où 47,51 % des électeurs se sont rendus aux urnes.

MWNmNzI0MzA3ZjhlNThiNWJlNDEyOGFhYmM3N2Y5Mw.thumb

Cette fois, le taux de participation pourrait atteindre les deux tiers des électeurs inscrits. Signes de la forte participation attendue : le vote en ligne, ouvert jusqu’à jeudi aux Français de l’étranger, a atteint le record de 410 000 (250 000 en 2022).

Cette élection législative est marquée par une implication civique remarquable, rappelant les scrutins des années 1980. Les premiers résultats et la forte participation reflètent une volonté de changement profond parmi les électeurs français, promettant un second tour sous haute tension.