togopapel togopapel togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

L’UE utilise les intérêts des avoirs Russes gelés pour …

L'UE utilise les intérêts des avoirs Russes Gelés pour ...

Le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, a annoncé lundi à Luxembourg que l’Union européenne allait bientôt verser à l’Ukraine les premiers intérêts sur les avoirs russes gelés, soit environ 1,4 milliard d’euros. Ces fonds, générés par les avoirs russes gelés en Europe, seront utilisés pour soutenir l’Ukraine dans son effort de guerre contre l’invasion russe.
Josep Borrell a précisé que ces profits exceptionnels seront mis à disposition de l’Ukraine dès le mois prochain, avec un autre milliard d’euros prévu avant la fin de l’année. Ces fonds serviront principalement à aider l’Ukraine à acquérir des armes, renforçant ainsi sa capacité de défense. Cette décision fait suite à un accord des ministres des Affaires étrangères des Vingt-Sept en mai, permettant d’utiliser les intérêts produits par les avoirs gelés russes, générant entre 2,5 et 3 milliards d’euros par an.

Lire aussi : Le Gouvernement Sénégalais mène une action décisive pour assurer l’approvisionnement en Farine

Cependant, cette décision a suscité une vive réaction de la part de la Hongrie. Le ministre hongrois des Affaires étrangères, Peter Szijjarto, a exprimé sa colère, affirmant que la décision aurait dû être prise à l’unanimité et dénonçant une violation des règles européennes communes. Il a qualifié cette démarche de « ligne rouge » franchie par l’UE.

20240616155704 259112

Les avoirs russes gelés dans le monde totalisent environ 300 milliards d’euros, dont près de 190 milliards se trouvent en Belgique. Cette initiative européenne fait partie d’un effort plus large du G7, qui a récemment trouvé un accord politique pour utiliser les intérêts des avoirs gelés afin de financer un prêt de 50 milliards d’euros à l’Ukraine.

Les États-Unis ont proposé cette approche, et bien que le G7 ait trouvé un consensus à la mi-juin, l’accord pour 2024 ne concerne pour le moment que l’accord trouvé par les Européens.

Cette utilisation des intérêts des avoirs gelés marque une étape significative dans le soutien international à l’Ukraine. Elle reflète la volonté des pays européens de trouver des solutions innovantes pour financer l’effort de guerre ukrainien, tout en respectant les cadres légaux et politiques existants. Toutefois, cette décision met également en lumière les divisions au sein de l’UE, notamment concernant les procédures de prise de décision et le respect des règles communes.