togopapel togopapel togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

Crise Benin-Niger : Les anciens présidents béninois en médiation à Niamey

Crise Benin-Niger : Les anciens présidents béninois en médiation à Niamey

Les anciens présidents du Bénin, Nicéphore Soglo et Thomas Boni Yayi, sont arrivés à Niamey, au Niger, le 24 juin pour une mission de médiation visant à apaiser les tensions entre les deux pays. Cette initiative, décrite dans un communiqué commun des bureaux des deux ex-chefs d’État, a pour objectif de rétablir des relations cordiales et bénéfiques entre le Bénin et le Niger.

La mission de Soglo et Yayi se concentrera sur plusieurs points cruciaux. Parmi les priorités figure la réouverture des frontières nigériennes, qui est essentielle pour la reprise du transit pétrolier via le pipeline acheminant le pétrole nigérien vers le port béninois de Sèmè-Kpodji. Cette mesure est cruciale pour les économies des deux pays, affectées par les tensions actuelles.

Lire aussi : Félix Tshisekedi honoré au Tchad pour cette raison

Un autre sujet de discussion sera l’incident diplomatique concernant l’arrestation de cinq ressortissants nigériens au Bénin, que Niamey perçoit comme un kidnapping. Cette question délicate nécessite une attention particulière pour éviter une escalade des tensions.

Les anciens présidents aborderont également les accusations mutuelles entre les deux pays, notamment en ce qui concerne la présence de bases militaires françaises au Bénin, un sujet sensible qui a exacerbé les relations bilatérales.

59265467 604

En appelant à la prière et au soutien des populations des deux nations, Soglo et Yayi espèrent créer un climat propice à une résolution pacifique de la crise. « Les présidents Soglo et Yayi invitent les peuples frères du Niger et du Bénin à demeurer en prière pour accompagner cette noble mission pour une sortie de crise heureuse. Que Dieu bénisse et comble de sa paix le Niger et le Bénin », souligne le communiqué.

Les autorités nigériennes ont déjà exprimé leur accord pour cette médiation, ouvrant ainsi la voie à des discussions fructueuses. La visite de Soglo et Yayi à Niamey est un signe d’espoir pour un avenir plus stable et coopératif entre le Bénin et le Niger.