togopapel togopapel togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

Sommet de la CEDEAO à Abuja : Enjeux et perspectives pour l’Afrique de l’Ouest

Sommet de la CEDEAO à Abuja : Enjeux et perspectives pour l'Afrique de l'Ouest

Ce dimanche, les présidents de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) se réunissent à Abuja, capitale du Nigeria. Les discussions porteront sur une multitude de sujets cruciaux, allant de la situation économique de la région aux défis sécuritaires, en passant par la question des pays dirigés par des régimes putschistes ayant quitté l’organisation.

Le président nigérian Bola Tinubu devrait être reconduit à la tête de l’organisation régionale. Toutefois, de nombreux délégués estiment qu’il doit désormais incarner un leadership fort pour résoudre les nombreux problèmes auxquels la CEDEAO est confrontée. Parmi ces problèmes figure l’incapacité de l’organisation à mettre en place une force anti-terroriste efficace, un sujet qui sera de nouveau discuté.

Lire aussi : L’Alliance des États du Sahel inaugure une banque d’investissement

Le président du Sénégal, Bassirou Diomaye Faye, sera également au centre de l’attention pour son premier sommet à Abuja. Le dossier des coups d’État sera scruté de près. La CEDEAO est souvent critiquée pour son application inégale de ses propres règles, notamment avec des pays comme la Guinée, dirigée par un putschiste mais considérée comme « très fréquentable » en raison de ses « importants progrès ». En revanche, le Mali, le Niger et le Burkina Faso, qui ont tourné le dos à la CEDEAO pour former une confédération, restent un point de discorde. Certains délégués voient cela comme un soulagement, tandis que d’autres préconisent le dialogue avec ces juntes militaires.

sss 697334

En 2025, l’organisation célébrera son cinquantième anniversaire. L’idée est d’organiser après ce sommet d’Abuja un autre sommet spécial, baptisé Sommet du futur, pour redonner un nouveau souffle à la CEDEAO. Le président de la Commission, Omar Alieu Touray, jouera un rôle clé dans cette relance, essentielle pour le succès de la Zone de libre-échange continentale sur laquelle l’Union africaine mise beaucoup.

Les enjeux de ce sommet sont donc de taille, avec une nécessité pressante de trouver des solutions aux défis économiques et sécuritaires, tout en naviguant dans le paysage politique complexe de la région