togopapel togopapel togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

La Tanzanie prend des mesures pour réduire l’utilisation du dollar Américain

La Tanzanie prend des mesures pour réduire l'utilisation du dollar Américain

Depuis l’année dernière, la Tanzanie, pays d’Afrique de l’Est, a mis en place une série de mesures visant à réduire la circulation du dollar américain dans son économie. Le ministre tanzanien des Finances, le Dr Mwigulu Nchemba, a récemment publié une directive stricte pour limiter l’utilisation du dollar américain dans les transactions intérieures, conformément à l’article 26 de la loi de 2006 sur la Banque de Tanzanie.

À compter du 1er juillet 2024, toutes les transactions et publicités en Tanzanie devront être effectuées en shillings tanzaniens. Cette décision vise à contrer les effets négatifs de la dollarisation, qui incluent une pénurie de dollars et une dépréciation accrue du shilling tanzanien. Le Dr Nchemba a insisté sur la nécessité pour toutes les institutions, y compris les organismes gouvernementaux, d’ajuster leurs réglementations pour se conformer à cette directive afin de promouvoir la stabilité financière et la croissance économique du pays.

Lire aussi :Guinée : Le général Sadiba Koulibaly condamné à cinq ans de prison 

La dollarisation a eu des conséquences néfastes sur l’économie tanzanienne, notamment en créant une pénurie de dollars et en dépréciant le shilling tanzanien. Le ministre des Finances a souligné que cette dépendance excessive au dollar compromet la stabilité économique de la Tanzanie. Il a déclaré lors de son discours sur le budget à l’Assemblée nationale : « Désormais, tous ces paiements devront être effectués en shillings, favorisant ainsi la stabilité financière et le respect de la loi. »

En outre, le Dr Nchemba a mis en avant l’importance de réduire la dépendance aux importations en encourageant la production nationale. Cette stratégie vise à conserver les réserves de devises étrangères et à soutenir l’économie locale. La rareté du dollar en Tanzanie est attribuée à plusieurs facteurs, dont l’instabilité géopolitique, le changement climatique et les conséquences de la pandémie de COVID-19.

Lors du sommet des BRICS, tenu en Afrique du Sud du 22 au 24 août, les dirigeants ont convenu d’explorer l’utilisation de monnaies moins sensibles aux manipulations géopolitiques et aux sanctions. Cette initiative vise à réduire la domination du dollar américain dans le commerce mondial, une préoccupation partagée par la Tanzanie. Un délégué au Forum économique international de Saint-Pétersbourg (SPIEF) a déclaré : « Nous en avons assez du dollar américain, » reflétant un sentiment croissant parmi les nations émergentes.