togopapel togopapel togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

Des terroristes venus du Bénin ont attaqué une base militaire au Niger ?

Des terroristes venus du Bénin ont attaqué une base militaire au Niger ?

Le Premier ministre nigérien, Ali Lamine Zeine, a récemment réagi fermement aux déclarations faites par le président béninois Patrice Talon à la suite de la mission du ministre béninois des Mines à Niamey. Lors d’une sortie médiatique, Zeine a réfuté certaines assertions du président Talon, particulièrement celles concernant le refus du président nigérien Tiani de recevoir un message de son homologue béninois.

Lire aussi : Voici le rapport de l’enquête sur la tentative de coup d’État en RDC

Ali Lamine Zeine a précisé qu’il ne s’agissait pas d’un refus mais plutôt d’une indisponibilité du président Tiani. « Quand il dit que le président Tiani a refusé de recevoir son émissaire, son ministre du Pétrole, ce n’est pas un refus. En réalité, le chef de l’État était occupé, » a-t-il déclaré. Cette occupation était due à une réunion du conseil de sécurité concernant une récente attaque terroriste, provenant du Bénin, qui avait visé une base militaire nigérienne à Boni.

Talon houndete 2

Le Premier ministre nigérien a souligné l’importance des questions de sécurité, justifiant ainsi l’indisponibilité de Tiani. « Il présidait ce jour-là une réunion du conseil de sécurité au sujet de l’attaque meurtrière que les terroristes en provenance du Bénin ont menée sur notre base militaire de Boni, » a précisé Zeine.

Ali Lamine Zeine a également critiqué la démarche de Patrice Talon, remettant en cause la sincérité de sa main tendue pour rétablir la paix entre les deux pays. Selon Zeine, les actions du gouvernement béninois, telles que l’expulsion des inspecteurs nigériens du port de Cotonou par la police béninoise, contredisent les déclarations de Talon. « Il n’a pas fait cas du renvoi de nos représentants du Port. La police béninoise a été chargée de chasser nos inspecteurs. Est-ce que cela est normal ? » a-t-il ajouté.