togopapel togopapel togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

Une Pétition réclamant un mandat d’arrêt international contre Macky Sall est lancée

Une Pétition réclamant un mandat d'arrêt international contre Macky Sall

Le 22 mai 2024, une pétition initiée par Boubacar Seye, président de l’organisation Horizons Sans Frontières, a rapidement recueilli plus de 3500 signatures. Cette initiative vise à obtenir un mandat d’arrêt international contre l’ancien Président du Sénégal, Macky Sall, qui réside actuellement au Maroc.

Boubacar Seye a lancé cette pétition dans le but de pousser les autorités sénégalaises à engager une procédure d’extradition contre Macky Sall. Il accuse l’ex-président de « crimes politiques et économiques » commis durant son mandat. La pétition, ayant recueilli 3541 signatures en moins de 24 heures, reflète un soutien significatif parmi la population et témoigne de la gravité des accusations portées contre Sall.

Lire aussi : Derek Chauvin : Une femme fait de terribles accusations contre le meurtrier de George Floyd

Depuis son départ du pouvoir, Macky Sall a assumé le rôle d’envoyé spécial du Pacte de Paris pour les Peuples et la Planète (4P). Malgré ce nouveau poste, les actions passées de Sall continuent de susciter la controverse au Sénégal. Les accusations de Boubacar Seye et l’ampleur de la réponse à la pétition indiquent une volonté populaire de voir des comptes rendus pour la période de son magistère.

macky sall

La pétition a provoqué de nombreuses réactions, tant au niveau national qu’international. Les partisans de Macky Sall dénoncent une chasse aux sorcières politique, tandis que ses opposants considèrent cette initiative comme une étape nécessaire pour la justice et la transparence. La possibilité d’une procédure d’extradition et d’un mandat d’arrêt international soulève des questions juridiques complexes, notamment en ce qui concerne les relations diplomatiques entre le Sénégal et le Maroc.

Si la pétition continue de gagner en soutien, les autorités sénégalaises pourraient être confrontées à une pression accrue pour répondre aux allégations contre Macky Sall. Cette situation pourrait également influencer la perception internationale du Sénégal en matière de gouvernance et de justice.