togopapel togopapel togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

Volodymyr Zelensky attendu en France pour …

Volodymyr Zelensky attendu en France pour ...

Emmanuel Macron a annoncé que le président ukrainien Volodymyr Zelensky assisterait au 80e anniversaire du débarquement allié en France le 6 juin en Normandie. Cette annonce a été faite lors d’une conférence de presse conjointe avec le chancelier allemand Olaf Scholz au château de Meseberg, près de Berlin. Macron a également exprimé l’intention de la France d’accroître son soutien à l’Ukraine face à l’agression russe, sans fournir de détails précis.

Cependant, Macron a refusé de commenter une annonce erronée du commandant en chef de l’armée ukrainienne concernant un accord supposé entre Kiev et Paris pour l’envoi d’instructeurs militaires français en Ukraine. Il a qualifié cette communication de « non coordonnée et malheureuse ».

Lire aussi : Arrestation de l’homme d’affaires Doro Guèye au Sénégal : Macky Sall impliqué ?

Le ministère ukrainien de la Défense a rectifié les informations fournies par le général Oleksandr Sîrski concernant l’arrivée imminente en Ukraine d’instructeurs militaires français. Il a indiqué que les discussions se poursuivent avec la France et d’autres pays sur cette question.

ZGEyNzQ4YzM2YzE4NjJlYjMzN2VmZTIzYzk5YmJiYQ.thumb

Zelenskiy, en tournée européenne, a signé des accords de sécurité avec l’Espagne et le Portugal, mettant en garde contre la fatigue du monde à l’égard de la guerre avec la Russie. Il a souligné l’importance de maintenir le soutien international à l’Ukraine face à la désinformation de la Russie. Zelenskiy a également accusé la Russie de chercher à faire dérailler un sommet de paix prévu en Suisse en juin, qui vise à soutenir la « formule de paix » de Kiev, rejetée par la Russie.

« Le monde ne doit pas se lasser de cette guerre, sinon justice ne sera pas rendue » Le président ukrainien Volodymyr Zelensky, qui effectue une tournée européenne au cours de laquelle il a signé des accords de sécurité avec l’Espagne et le Portugal, sur le modèle d’autres accords de ce type conclus par l’Ukraine avec dix autres États, a mis en garde les États qui soutiennent son pays dans la guerre avec la Russie sur le risque de fatigue qui pourrait affecter la poursuite de cet accompagnement. « Il est très important pour les Ukrainiens que le monde ne se lasse pas » de cette guerre, « sinon justice ne sera pas rendue (…), sinon le monde sera changé par des gens comme (le président russe Vladimir) Poutine », a déclaré Zelensky. indiqué dans un discours à Lisbonne. Mais « c’est très difficile », car la Russie tente de saper le soutien international à Kiev par la « désinformation », a affirmé le président ukrainien, qui a demandé de ne pas croire « les mensonges de la Russie ».