togopapel togopapel togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

RDC : Franck Diongo, opposant au président Tshisekedi accueilli dans ce pays

RDC : Franck Diongo, opposant au président Tshisekedi accueilli dans ce pays

La Belgique a officiellement accordé le statut de réfugié politique à Franck Diongo, une figure emblématique de l’opposition en République démocratique du Congo (RDC), notoirement critique du président Félix Tshisekedi. Ce 18 juin 2024, Diongo a tenu une conférence de presse à Bruxelles pour annoncer cette nouvelle.

Leader du Mouvement lumumbiste progressif (MLP), Franck Diongo s’était initialement présenté à l’élection présidentielle de 2023 avant de retirer sa candidature pour soutenir Moïse Katumbi. Diongo a un passé tumultueux en RDC. Opposant déclaré au régime de Joseph Kabila, il avait été condamné en décembre 2016 à cinq ans de prison ferme par la Cour suprême de justice. Cependant, il bénéficia d’une grâce présidentielle en mars 2019, initiée par Félix Tshisekedi peu après son accession au pouvoir.

Lire aussi : Chaos à N’Djamena : L’explosion du dépôt de munitions secoue la capitale tchadienne

Malgré ce soutien initial à Tshisekedi, Diongo prit ses distances en janvier 2023 pour relancer sa carrière politique en se préparant pour la présidentielle. Néanmoins, en juin 2023, il fut arrêté par les services de renseignements militaires de la RDC et relâché seulement le 15 juillet de la même année. Cherchant un refuge à l’étranger, il arriva en Belgique en décembre 2023 pour y déposer sa demande d’asile, qui fut finalement acceptée.

820e694038fadbf9b60b834215b46fdb 1687432638

L’avocat de Diongo, Maître Alexis Deswaef, a précisé lors d’une interview avec Paulina Zidi de la rédaction Afrique de RFI, les motifs de cet exil. Selon lui, la situation en RDC devenait de plus en plus intenable pour Diongo. En parallèle, une plainte pour torture a été déposée en Belgique contre le chef des renseignements militaires congolais, le général Christian Ndaywel, accusé de mauvais traitements. Cette action judiciaire est possible, selon Maître Deswaef, car Ndaywel aurait récemment acquis la nationalité belge.

L’asile politique de Franck Diongo en Belgique marque un tournant significatif dans sa lutte contre le régime en place en RDC et met en lumière les tensions persistantes au sein de la scène politique congolaise.