togopapel togopapel togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

EURO 2024 : Didier Deschamps a poussé un coup de gueule contre l’organisation !

EURO 2024 : Didier Deschamps a poussé un coup de gueule contre l’organisation !

L’équipe de France a battu l’Autriche 1-0 ce soir pour les éliminatoires de l’EURO 2024. Mais à l’issue de la rencontre, les Bleus n’avaient pas forcément le sourire. Outre la blessure au nez de Kylian Mbappé, Didier Deschamps s’en est pris à l’organisation.

EURO 2024 : Didier Deschamps a poussé un coup de gueule contre l’organisation !

« Je ne vais pas trouver d’excuse. On est dans le très haut niveau. Je suis très surpris de ce qu’on peut avoir. On nous vend ça entre une heure et demie et deux heures, on a fait trois heures (de bus entre Paderborn et Dusseldorf). Ils n’ont pas joué à 21h, ils ont joué à 15h les Pays-Bas. En termes de récupération, ce n’est pas l’idéal », a-t-il confié à BeIN Sports.

Revivez le film du match de l’EURO 2024 

Ce soir, les Bleus ont entamé leur campagne pour l’Euro en affrontant l’Autriche. Dans un match qu’ils ont dominé malgré le défi physique posé par les Autrichiens, les vice-champions du monde en titre se sont imposés 1-0.

C’est le jour J pour l’équipe de France. Alors que l’Euro 2024 débutera en Allemagne, les Bleus devront redorer leur blason dans la compétition après un millésime 2021 totalement raté. Une mission à portée de main pour les Français, qui sortent d’une Coupe du monde 2022 réussie au Qatar, et qui débutent ce lundi par un match contre l’Autriche.

Dans le stade du Fortuna Düsseldorf, qui accueillait ce soir 10 000 supporters français, la France n’avait pas le droit à l’erreur dans un groupe particulièrement serré où figuraient également les Pays-Bas et la Pologne. Didier Deschamps, qui a remporté ses six premiers matches dans une grande compétition depuis son arrivée sur le banc de l’EDF, avait décidé d’aligner une équipe quasi classique, avec William Saliba, Marcus Thuram et Adrien Rabiot titularisés. D’entrée de jeu, l’équipe de France prend le match par le bon bout.

Tactiquement en place, les coéquipiers d’Antoine Griezmann confisquent le ballon aux Autrichiens et se créent rapidement la première occasion du match. Kylian Mbappé se retrouve au cœur de l’action suite à une série de passes courtes, mais son pied se referme trop devant Patrick Pentz et sa frappe finit dans la lucarne de l’ancien gardien de Reims (8ᵉ).

Dès lors, un faux rythme s’installe pendant une vingtaine de minutes, mais les joueurs à la tunique frappée du coq ne perdent jamais le contrôle du ballon, Adrien Rabiot étant omniprésent en première mi-temps. Et malgré une grosse occasion de Christoph Baumgartner, maladroit face à un Mike Maignan impérial (36ᵉ), les Bleus n’ont jamais tremblé face aux attaques autrichiennes durant les 45 premières minutes. Juste avant la pause, la France a même pris l’avantage sur un but à la blague. Après une pénétration incisive de Kylian Mbappé, Maximilian Wöber catapulte le centre du néo-Madrilène dans ses propres filets (0-1, 38ᵉ). Un cruel coup du sort pour l’Autriche, mais qui récompense une première mi-temps cohérente de l’équipe de France.

 

La France de Didier Deschamps a tenu bon

À la fin de la seconde période, l’équipe de France a un avantage au score à conserver face à une équipe de Burschen sans doute revancharde. Cependant, les Bleus ont fait preuve d’un esprit encore plus offensif que leurs adversaires. Ils étaient manifestement impatients de marquer le but décisif qui leur permettrait de se libérer définitivement. Et après une belle action entre Marcus Thuram et Kylian Mbappé (53ᵉ), l’ancien Parisien s’est illustré de manière peu reluisante sur l’action suivante.

Profitant de sa vitesse pour subtiliser le ballon à un défenseur autrichien, le Bondynois a totalement raté son face-à-face avec Patrick Pentz alors qu’il avait son premier but de l’Euro à la pointe de son pied droit (55ᵉ). Le triple changement opéré par Ralf Rangnick à l’heure de jeu n’a rien changé à la dynamique du match, l’Autriche étant toujours aussi peu inspirée pour revenir au score. La France aurait même pu prendre l’avantage à deux reprises, mais Antoine Griezmann était en retard de quelques centimètres sur le centre de Théo Hernandez (66ᵉ), avant que Marcus Thuram ne soit déstabilisé par une main ferme de Patrick Pentz (67ᵉ).

Et en fin de match, plusieurs joueurs français (Griezmann, Hernandez, Maignan) ont eu des contacts rugueux, Kylian Mbappé se cassant même le nez dans un duel acharné avec l’épaule de Kevin Danso. Malgré cette fin de match sanglante, la France a tenu bon et est repartie de Düsseldorf avec une victoire globalement maîtrisée.

Avec ce succès, l’équipe de France prend le meilleur départ possible pour l’Euro 2024. Les hommes de Didier Deschamps ont également préparé de la meilleure des manières leur rencontre cruciale face aux Oranje vendredi. Pas forcément parfaitement huilés offensivement, avec un Kylian Mbappé décidément très maladroit dans le tournoi continental (0 but en 16 tirs depuis sa première apparition en 2021), les Bleus ont encore une marge de progression dans la compétition.

Mais voilà, l’essentiel a été assuré face à une équipe autrichienne qui devra montrer plus de choses lors de son prochain match face à la Pologne. Les coéquipiers de Konrad Laimer n’ont pas le droit à l’erreur s’ils veulent se qualifier.

LIRE AUSSIEuro 2024 : Le programme complet des matchs de ce mardi 18 Juin 2024