togopapel togopapel togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

Grève des banques au Mali : Une crise syndicale en pleine période de Tabaski

Grève des banques au Mali : Une crise syndicale en pleine période de Tabaski

Le Syndicat national des banques et des établissements financiers du Mali (SYNABEF) a annoncé une grève à partir de jeudi 6 juin jusqu’au samedi 8 juin, paralysant ainsi les banques et les services financiers sur l’ensemble du territoire national. Cette décision fait suite à l’incarcération de Hamadoun Bah, Secrétaire Général du SYNABEF, le mercredi 5 juin.

L’arrestation de M. Bah découle d’une plainte déposée par un syndicaliste contestataire de la direction actuelle du SYNABEF. Depuis sa prise de fonction, M. Bah a fait face à de nombreuses critiques en raison des grèves et protestations fréquentes menées par son syndicat pour défendre les droits syndicaux.

Lire aussi : Elim. Coupe du Monde 2026 / Togo-Soudan du Sud : voici la chaîne de diffusion du match !

La grève survient dans un contexte économique particulièrement difficile pour le Mali, exacerbée par l’approche de la grande fête de Tabaski, une période de dépenses importantes pour les familles maliennes. La situation est aggravée par le fait que de nombreux salariés n’ont pas encore perçu leur salaire mensuel, les banques étant confrontées à des pénuries de liquidités, notamment aux guichets automatiques.

SYNABEF

Les partisans de M. Bah sont résolus à poursuivre la grève jusqu’à la « libération immédiate de leur leader et l’abandon des poursuites à son encontre ». Certains membres du syndicat vont plus loin en demandant la « radiation du juge » qui a ordonné l’incarcération de M. Bah.

Cette grève des banques risque de paralyser davantage l’économie malienne, mettant en difficulté de nombreux citoyens, surtout en cette période de Tabaski. Le bras de fer entre le SYNABEF et les autorités judiciaires met en lumière les tensions syndicales et les défis économiques auxquels le Mali est confronté.