togopapel togopapel togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

Khaby Lame furieux, réclame 10 milliards de FCFA à une entreprise sénégalaise

Khaby Lame furieux

Première personne la plus suivie au monde sur TikTok, Khaby Lame croule sous les contrats publicitaires depuis plusieurs années. Il a ainsi collaboré avec de grandes sociétés internationales, dont le groupe Expresso qui dispose d’une filiale au Sénégal.

Mais ce contrat signé en 2022 rend aujourd’hui Khaby Lame furieux et fait l’objet d’une action en justice où le tiktokeur réclame 10 milliards FCFA en dédommagement.

Khaby Lame furieux contre Expresso Sénégal

L’opérateur télécom sénégalais Expresso, lui-même filiale de l’Expresso Telecom Group est poursuivi en justice par l’influenceur TikTok Khaby Lame. Celui-ci réclame 10 milliards FCFA en dédommagement à l’entreprise pour avoir utilisé son image à des fins publicitaires, alors que la période prévue initialement dans le contrat avait expiré.

L’entreprise Iron Corporation Srl qui gère l’image de Khaby Lame a communiqué récemment sur cette action en justice qui a dès lors été rendue publique. « La société de Télécommunications Expresso Sénégal utilise de manière illégale et frauduleuse l’image de Serigne Khabane Lame dit Khaby », peut-on lire.

Lire aussi : Réformes Judiciaires au Sénégal : Entre espoir et réalité !

Expresso Sénégal abuse du contrat initial

À travers le communiqué d’Iron Corporation Srl, on apprend qu’un contrat avait été signé le 17 janvier 2022 entre Expresso Telecom Group et Khaby Lame contre 60 millions FCFA (environ 99 503 USD). Cet accord couvrait une durée d’un an et autorisait Expresso Sénégal à exploiter l’image de Khaby Lame pour des campagnes publicitaires.

Mais alors qu’aucun renouvellement de contrat n’a été discuté ni signé entre les deux parties, l’entreprise a continué à utiliser l’image de l’influenceur pour ses besoins de communication. Cette situation rend évidemment Khaby Lame furieux et ce dernier passe désormais par les voies légales pour exiger un dédommagement.

Pour avoir passé outre les dispositions du contrat, l’influenceur italien d’origine sénégalaise réclame 10 milliards de FCFA (environ 16,5 millions USD).

Lire aussi :Comment empêcher Meta d’utiliser vos données pour entraîner son IA ?