togopapel togopapel togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

Macron annonce la dissolution de l’Assemblée Nationale (vidéo )

Macron annonce la dissolution de l'Assemblée Nationale (vidéo )

Le 9 juin 2024, à la suite d’un revers électoral significatif lors des élections européennes, où le Rassemblement National a obtenu 31,5 % des voix selon les sondages d’Ipsos, le président français Emmanuel Macron a surpris la nation en annonçant la dissolution de l’Assemblée nationale. Cette décision inattendue vise à organiser de nouvelles élections législatives, prévues pour le 30 juin et le 7 juillet, afin de répondre à la montée en puissance de l’extrême droite française, qui s’est positionnée bien devant la majorité présidentielle.

Lire aussi : Judith Suminwa présente son programme gouvernemental à l’Assemblée en RDC

Lors de son allocution télévisée, Macron a exprimé sa préoccupation face à la montée des nationalismes et des démagogues, qu’il considère comme une menace non seulement pour la France, mais aussi pour l’Europe. Il a souligné son engagement envers une Europe unie et forte, qu’il juge bénéfique pour la France. Le président a également mis en garde contre les dangers que représente l’extrême droite, tant pour la prospérité des Français que pour le statut international du pays.

« L’extrême droite, c’est à la fois l’appauvrissement des Français et le déclassement de notre pays. Je ne saurai donc, à l’issue de cette journée, faire comme si de rien n’était. À cette situation s’ajoute une fièvre qui s’est emparée ces dernières années du débat public et parlementaire dans notre pays. Un désordre qui, je le sais, vous inquiète, parfois vous choque et auquel je n’entends rien céder », a martelé Emmanuel Macron.

emmanuel macron president annonce elections legislatives

L’annonce de cette dissolution a été particulièrement surprenante, étant donné que, jusqu’à récemment, le président et son entourage avaient minimisé l’importance de ces élections européennes pour la stabilité politique intérieure. Cependant, face aux résultats et aux appels du Rassemblement National, Macron a choisi de recourir au suffrage universel, espérant que le peuple français fera le choix de la modération et de la stabilité.

Cette décision marque un tournant dans la politique française, soulignant la volatilité actuelle du paysage politique et les défis auxquels le gouvernement doit faire face dans un contexte de tensions croissantes.