togopapel togopapel togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

Ousmane Sonko : Le premier ministre Sénégalais lance un appel à la jeunesse Africaine

Ousmane Sonko : Le premier ministre Sénégalais lance un appel à la jeunesse Africaine

Quelques jours après le tragique naufrage d’un bateau de migrants au large des côtes mauritaniennes, le Premier ministre du Sénégal, Ousmane Sonko, a lancé un appel passionné en direction de la jeunesse africaine. Ce drame, survenu alors que les migrants tentaient de rejoindre les îles Canaries en Espagne, a coûté la vie à de nombreux jeunes.

Dans un discours prononcé à l’université Gaston Berger de Saint-Louis et diffusé sur sa page Facebook, Ousmane Sonko a exprimé sa profonde tristesse face à cette nouvelle tragédie. « Un énième naufrage s’est passé au large de nos côtes et qui aurait coûté, en attendant d’avoir les chiffres exacts, la vie à beaucoup de jeunes », a-t-il déclaré.

Lire aussi : Bardella, le « roi de TikTok », deviendra-t-il premier ministre de la France ?

Sonko a exhorté la jeunesse africaine à reconsidérer leur quête de vie meilleure à l’étranger. « L’avenir du monde se trouve en Afrique et vous devez en être conscients », a-t-il affirmé. Il a souligné que l’Afrique est le seul continent avec une marge de progression et de croissance importante, prévoyant que c’est ce continent qui devrait porter la croissance mondiale dans les 50 prochaines années.

f01a8bf0 f1aa 11ee a0d9 0bccfe78f605.jpg

 

Dans son discours, le Premier ministre a posé une question cruciale : « Est-ce que cette croissance de l’Afrique se fera par les autres et sans les Africains ou est-ce qu’elle se fera par les Africains, principalement ? » Il a fermement répondu que le développement de l’Afrique doit être réalisé par les Africains eux-mêmes, et non par des acteurs extérieurs exploitant les ressources du continent pour laisser derrière eux pauvreté et chômage.

En réaction au naufrage, trois ONG sénégalaises ont signé un communiqué conjoint appelant le gouvernement de Dakar à prendre des mesures pour empêcher les jeunes de risquer leur vie en tentant de rejoindre l’Europe. Elles demandent aux autorités de créer de meilleures opportunités pour la jeunesse, afin de leur offrir un avenir viable sur le continent.

Le naufrage, qui a eu lieu près des côtes de la Mauritanie, a coûté la vie à environ 90 personnes. Le bateau, parti de Niodior, à la frontière entre le Sénégal et la Gambie, transportait 170 passagers. Parmi les rescapés, une petite fille de 5 ans a été retrouvée, soulignant encore plus l’urgence et la gravité de la situation.