togopapel togopapel togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

Tensions à Paris après la victoire du nouveau front populaire aux législatives (vidéos)

Tensions à Paris après la victoire du nouveau front populaire aux législatives (vidéos)

Ce dimanche, plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées place de la République à Paris pour célébrer la victoire du Nouveau Front Populaire (NFP) lors du second tour des élections législatives anticipées. La foule, composée de partisans enthousiastes, a salué l’arrivée de l’alliance de gauche en tête des élections avec des applaudissements, des klaxons et des cris de joie.

La célébration a toutefois été ternie par des tensions qui ont éclaté au cours de la soirée, entraînant des affrontements entre manifestants et forces de l’ordre. Selon Le Parisien, les services de renseignement s’attendaient à une radicalisation des mouvements extrémistes, quel que soit le résultat des élections. En prévision de ces troubles, 30 000 policiers avaient été mobilisés à travers le pays, dont 5 000 à Paris.

Vers 22h00, les premiers affrontements ont commencé, impliquant des individus masqués. Les forces de l’ordre ont été attaquées avec des projectiles et ont riposté avec des grenades lacrymogènes. La situation s’est aggravée vers 23h00, lorsque des manifestants ont érigé des barricades et que la place de la République s’est vidée sous l’effet des gaz lacrymogènes. Des images circulant sur le réseau social X montrent des scènes de panique parmi les manifestants et des affrontements violents.

Lire aussi : Bola Tinubu reconduit à la présidence de …

Les troubles ne se sont pas limités à Paris. À Lyon, des affrontements similaires ont éclaté, et un fast-food McDonald’s a été attaqué. Les forces de l’ordre, en alerte maximale, restent mobilisées au moins jusqu’au 16 juillet pour prévenir toute recrudescence de violence.

Cette soirée mouvementée reflète les profondes divisions politiques en France, exacerbées par les résultats des élections législatives. La victoire du Nouveau Front Populaire a galvanisé ses partisans, mais a également suscité des réactions hostiles, notamment de la part des sympathisants de l’extrême droite. La situation reste tendue, et les autorités surveillent de près l’évolution des événements.