togopapel togopapel togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

Vladimir Poutine et l’OTAN pourraient se lancer dans un dialogue

OTAN

Alors que la guerre en Ukraine et divers autres conflits ont accentué les risques d’escalade entre les forces militaires mondiales, l’on peut encore espérer une accalmie. C’est ce que semble indiquer la récente déclaration du président russe Vladimir Poutine qui se dit prêt à discuter avec les pays membres de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN).

Le vendredi 21 Juin 2024, le chef de l’État russe recevait les diplômés des écoles militaires et de maintien de l’ordre à Moscou. Pour cette occasion, Vladimir Poutine a tenu un discours au détour duquel il a aussi effectué un appel du pied à l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord. Il a lancé notamment un appel au dialogue avec les forces militaires d’Eurasie, dont l’OTAN qui compte dans ses rangs, les États-Unis et la France entre autres.

Lire aussi : Alliance Russie-Corée du Nord : Un partenariat stratégique pour une nouvelle ère ?

 » Récemment, lors de la réunion avec les dirigeants du ministère des Affaires étrangères, j’ai exposé notre vision du travail visant à créer une sécurité égale et indivisible en Eurasie. Nous sommes prêts à une large discussion internationale sur ces questions essentielles et vitales, à la fois avec nos collègues de l’Organisation de coopération de Shanghai, de la CEI, de la Communauté économique eurasienne, des BRICS, et d’autres associations internationales, des États européens et de l’OTAN, entre autres, bien sûr, au moment où ils seront prêts à le faire. », a-t-il déclaré.

La réponse de l’OTAN est désormais attendue, mais en dehors de cette idée de dialogue, Vladimir Poutine a parlé aussi d’armement. Il a en effet promis un renforcement des capacités nucléaires de la Russie ainsi que de nouvelles des armes modernes pour ses forces militaires. Comme le mentionne Afikactus, un rapprochement entre Vladimir Poutine et l’OTAN pourrait apporter une nouvelle dynamique en matière de coopération régionale et internationale.

Lire aussi : Vladimir Poutine aurait quatre médecins et 111 gardes en alerte dans son palais ( Documents confidentiels)