togopapel togopapel togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

Nigéria : Un immeuble de plusieurs étages s’effondre à Lagos

Nigéria : Un immeuble de plusieurs étages s'effondre à Lagos

Un immeuble de deux étages situé au numéro 70 de la rue Adetola à Aguda, Surulere, dans l’État de Lagos, s’est effondré au cours d’une forte averse. L’incident a provoqué l’inquiétude, mais n’a fait heureusement aucune victime. L’incident s’est produit vers 10 heures du matin le mercredi 22 mai.

L’intervention rapide sauve des vies

Le service d’incendie et de secours de l’État de Lagos a reçu un appel de détresse concernant l’effondrement partiel vers 10 h 29. À 10 h 57, une équipe de secours du service est arrivée sur les lieux, assurant une intervention rapide pour maîtriser la situation.

Lire aussi : Mexique : Au moins 5 morts et 50 blessés dans l’effondrement d’une scène (photos/vidéos)

Margaret Adeseye, directrice du service d’incendie et de secours de l‘État de Lagos, a salué les efforts coordonnés de plusieurs agences qui ont répondu rapidement à la situation d’urgence.

Efforts de sauvetage coordonnés

1 1716452237

Margaret Adeseye a détaillé l’implication de plusieurs agences dans la gestion de l’incident. « L’opération coordonnée comprenait plusieurs agences : la caserne de pompiers de Sari Iganmu, la Commission de sécurité de l’État de Lagos, LASEMA, le Corps de sécurité de quartier de Lagos, la Force de police du Nigeria de la division d’Aguda, le Corps de défense civile du Nigeria et une équipe de responsables de la santé du LCDA de Coker Aguda », a-t-elle déclaré.

Lire aussi : Une nouvelle mise à jour sur WhatsApp : voici ce qu’il faut savoir

Enquête en cours suite à l’effondrement de l’immeuble

Malgré la gravité de l’effondrement, aucun blessé ni mort n’a été signalé. Mme Adeseye a salué la rapidité et l’efficacité de l’intervention : « La réaction rapide et efficace de toutes les agences impliquées a permis de maîtriser la situation sans perte de vie ou de blessure ».

La cause exacte de l’effondrement reste inconnue et l’enquête est en cours. Mme Adeseye a souligné que le bâtiment a été sécurisé afin d’éviter tout risque supplémentaire pour le public. Elle a ajouté : « Le bâtiment concerné a été sécurisé et des mesures sont mises en œuvre pour éviter tout risque supplémentaire pour le public. »