togopapel togopapel togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

Mali : Enlèvement du Colonel-Major Kassoum Goïta depuis sa prison

Nouvel épisode trouble au Mali : Enlèvement du Colonel-Major Kassoum Goïta

 

Le Mali est une fois de plus sous les projecteurs avec la mystérieuse disparition du colonel-major Kassoum Goïta, survenue juste après la libération du syndicaliste Hamadoun Bah. Goïta, détenu depuis près de trois ans pour une tentative présumée de coup d’État, aurait été enlevé de sa cellule au Camp 1 de la gendarmerie de Bamako.

Selon ses avocats, cet enlèvement aurait été effectué par des éléments étrangers au système judiciaire, sans l’autorisation du procureur général et dans des circonstances non officielles. Cette disparition rappelle un épisode similaire en 2021, où Goïta avait été détenu, ainsi que cinq autres individus, sous des accusations de tentative de coup d’État.

Lire aussi : Algérie : La femme d’affaires Saida Neghza se porte candidate à la présidentielle

Ces derniers, y compris Goïta, ont passé deux mois dans les geôles de la sécurité d’État, où ils auraient subi des actes de torture documentés par des organisations de défense des droits humains. Malgré une plainte déposée contre le colonel Modibo Koné, directeur actuel de la sécurité d’État, aucune suite n’a été donnée à cette affaire.

ccc

Deux des co-accusés avaient bénéficié d’un non-lieu partiel, mais la Cour suprême avait empêché leur libération. Maintenant, les avocats des prévenus réclament un jugement et appellent les autorités judiciaires à garantir l’intégrité des détenus.

Cette nouvelle tourmente intervient dans un contexte déjà tendu au Mali, avec une série d’événements politiques et judiciaires suscitant des inquiétudes quant au respect de l’État de droit et des droits de l’homme dans le pays.