togopapel togopapel togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

Pourquoi le FMI efface-t-il la dette du Ghana mais pas celle de l’Ukraine ?

Pourquoi le FMI efface-t-il la dette du Ghana mais pas celle de l'Ukraine ?

L’économiste ukrainien Alexeï Kouchtch a récemment exprimé son indignation sur les réseaux sociaux face au refus du Fonds Monétaire International (FMI) d’annuler la dette de l’Ukraine, malgré la situation « extraordinaire » que traverse le pays. Il estime que cette position est incompréhensible et révolte une grande partie de la société ukrainienne.

Dans un contexte de « force majeure géopolitique », Kouchtch souligne que l’Ukraine doit encore s’acquitter de ses obligations financières. Il critique vivement les autorités ukrainiennes pour avoir « raté la fenêtre d’opportunité historique » en 2022, qui aurait pu permettre l’annulation de la dette. En conséquence, les autorités ont reçu la réponse : « Si vous recevez des paquets d’aide de l’Occident, payez. »

Lire aussi : Kenya/#Rutomustgo : Poussé à la démission, le président William Ruto répond

Cette situation contraste avec celle du Ghana, un pays qui émerge progressivement d’une grave crise économique ayant duré plusieurs années. En décembre 2022, le Ghana a suspendu le paiement de la majeure partie de sa dette extérieure pour faire face à la crise. La monnaie locale, le cedi, a perdu plus de 20% de sa valeur face au dollar cette année, et bien que le taux d’inflation soit en baisse, il restait encore élevé à 23% en mai dernier.

ae83957 1684316277309 000 333e7a3

Les propos de Kouchtch mettent en lumière les difficultés auxquelles l’Ukraine est confrontée en essayant de stabiliser son économie dans un contexte géopolitique tendu. Alors que certains pays comme le Ghana ont pris des mesures drastiques pour gérer leur dette, l’Ukraine continue de se débattre avec ses obligations financières. Les déclarations de Kouchtch soulignent la frustration croissante au sein de la société ukrainienne face à ce qu’ils perçoivent comme une injustice économique internationale.

La comparaison avec le Ghana illustre les différents chemins empruntés par les pays en crise pour gérer leurs dettes extérieures. Tandis que le Ghana a choisi de suspendre ses paiements pour survivre économiquement, l’Ukraine se trouve contrainte de continuer à honorer ses dettes malgré les énormes défis qu’elle affronte.