togopapel togopapel togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

La Mauritanie a réellement l’intention d’attaquer le Mali ?

La Mauritanie a l'intention d'attaquer le Mali ?

Ces derniers jours, une vidéo circule activement sur TikTok, montrant des centaines de pick-up militaires alignés et surmontés de canons antiaériens bitubes. Des militaires en tenue camouflage sable se tiennent fièrement sur les capots des véhicules, au milieu du vacarme des klaxons. La légende accompagnant cette vidéo affirme que « la Mauritanie prépare une grande offensive et déplace des milliers de blindés à la frontière malienne après le massacre de villageois mauritaniens par l’armée malienne ». Un internaute renchérit en prétendant que « l’armée mauritanienne est à quelques kilomètres des frontières et va prendre le Mali en deux heures ».

Lire aussi : Début des assises nationales au Burkina Faso : Un futur incertain

Cependant, après vérification, ces images n’ont aucun lien avec la Mauritanie ni le Mali. En zoomant sur les portières des pick-up, on distingue un aigle doré sur fond blanc, insigne de l’armée nationale libyenne. Une recherche d’images inversées a permis de retrouver la vidéo originale, publiée le 17 mai à 12h14 sur un compte Facebook intitulé Libya News Today. La légende précise que ces images proviennent d’un défilé militaire de l’armée nationale libyenne, organisé le 16 mai 2024.

INFOX 2024 05 24T130606.499

 

Ce défilé a été orchestré sur le sol libyen par le maréchal Haftar pour célébrer le dixième anniversaire de l’offensive sur Benghazi, alors occupée par des milices islamistes. En approfondissant la recherche dans la presse locale, plusieurs articles confirment cet événement. Ainsi, la vidéo virale ne montre pas une préparation à une offensive mauritanienne, mais bien une parade militaire en Libye.

Cette désinformation illustre une fois de plus l’importance de vérifier les sources et le contexte des vidéos partagées sur les réseaux sociaux. En l’occurrence, il s’agit d’une simple parade militaire détournée de son contexte original pour véhiculer une fausse information sur les tensions entre la Mauritanie et le Mali.