togopapel togopapel togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

Le Bénin suspend l’exportation de céréales et tubercules, les détails

Le Bénin suspend l'exportation de céréales et tubercules, les détails

Le 7 juin 2024, le gouvernement béninois a annoncé une décision majeure visant à interdire l’exportation de céréales et de tubercules pour une période de six mois. Cette mesure, prise par un arrêté interministériel, a été approuvée par les ministres de l’Industrie et du Commerce, de l’Économie et des Finances, ainsi que de l’Agriculture. Elle est effective dès sa date de signature.

Selon l’article premier de cet arrêté, il est strictement interdit d’exporter des céréales, des tubercules et leurs dérivés, y compris les farines et le gari, hors du territoire béninois durant cette période. Les contrevenants à cette interdiction s’exposent à des sanctions sévères, incluant la saisie et la mise aux enchères des denrées exportées illégalement.

Lire aussi : Tchad : Marche contre la présence des troupes françaises interdite

L’objectif principal de cette interdiction est de garantir la sécurité alimentaire au Bénin. En empêchant l’exportation de ces produits de base, le gouvernement cherche à prévenir une pénurie qui pourrait entraîner une flambée des prix. Cette mesure vise ainsi à stabiliser les prix sur le marché intérieur et à assurer la disponibilité de ces denrées essentielles pour la population béninoise.

56513302 1006

En contexte, cette décision reflète une stratégie proactive pour lutter contre les défis de l’insécurité alimentaire. Le Bénin, comme beaucoup d’autres pays de la région, fait face à des pressions croissantes sur ses ressources alimentaires en raison de divers facteurs, y compris les changements climatiques, l’augmentation de la demande et les fluctuations des marchés internationaux. En suspendant les exportations, le gouvernement espère créer un environnement plus stable et sécurisé pour ses citoyens.

Cette initiative souligne également l’importance de la gestion interne des ressources agricoles pour un pays dépendant de l’agriculture comme le Bénin. La mesure de suspension de l’exportation pourrait inspirer d’autres pays de la région à adopter des politiques similaires pour protéger leurs marchés domestiques et garantir la sécurité alimentaire de leurs populations.