togopapel togopapel togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

Conflit Bénin-Niger : Le Niger se tourne vers le Tchad pour l’exportation de son pétrole

Conflit Bénin-Niger : Le Niger se tourne vers le Tchad pour l'exportation de son pétrole

Face à une impasse dans ses relations avec le Bénin, le Niger explore des alternatives pour l’exportation de son brut. Lors du Conseil des ministres du 24 juin 2024, le Premier ministre nigérien a présenté une option de contournement en réponse à la crise qui paralyse l’axe Cotonou-Niamey.

La situation s’est aggravée après l’arrêt des opérations de chargement au Bénin. Jusqu’à présent, un seul bateau a pu charger du brut nigérien au Bénin. Un second navire, stationné dans les eaux béninoises depuis plusieurs semaines, n’a pas pu recevoir de pétrole et a fini par se déconnecter de la plateforme de chargement, reflétant la détérioration des relations entre les deux pays. Cette crise a été exacerbée par l’arrestation et le jugement de citoyens nigériens, dont la directrice adjointe de Wapco-Niger, augmentant les tensions diplomatiques.

Lire aussi : La RDC bientôt premier producteur mondial de cuivre

En réponse, le Niger envisage de collaborer avec le Tchad pour la commercialisation de son pétrole. Une mission tchadienne reçue à Niamey le 30 mai dernier a relancé les discussions sur cette possibilité. Le gouvernement nigérien a décidé de créer un comité technique chargé de réactiver les travaux nécessaires à la réalisation de cet objectif. Cette initiative repose sur un protocole d’accord signé entre les deux pays le 17 septembre 2012, relatif à l’utilisation du pipeline tchadien, approuvé et promulgué en 2014.

oleoduc 696x392 1

Ce plan B vise à contourner les blocages actuels en exploitant les infrastructures existantes avec le Tchad, facilitant ainsi l’accès du pétrole nigérien aux marchés internationaux. Cette collaboration pourrait offrir une solution viable pour la commercialisation du brut nigérien, mettant en lumière la flexibilité et la résilience du Niger face aux défis géopolitiques.

Le contexte de cette décision reflète la complexité des relations internationales et la nécessité pour le Niger de diversifier ses routes d’exportation pour assurer la continuité de ses activités pétrolières. La mise en œuvre de ce partenariat avec le Tchad pourrait représenter un tournant stratégique pour le Niger, renforçant ainsi sa souveraineté et son indépendance économique.