togopapel togopapel togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

« Nos peuples ont irrévocablement tourné le dos à la CÉDÉAO »

"Nos peuples ont irrévocablement tourné le dos à la CÉDÉAO"

Ce samedi, à Niamey, le général nigérien Abdourahamane Tiani a prononcé un discours marquant l’ouverture du premier sommet des dirigeants de l’Alliance des États du Sahel (AES). En présence des leaders du Burkina Faso, Ibrahim Traoré, et du Mali, Assimi Goïta, Tiani a souligné l’importance de cette rencontre historique. Il a déclaré : « Il nous appartient aujourd’hui de faire de la confédération de l’Alliance des États du Sahel une alternative à tout regroupement régional factice en construisant une communauté souveraine des peuples, une communauté éloignée de la mainmise des puissances étrangères de paix, une communauté de solidarité, de prospérité basée sur nos valeurs africaines. »

Lire aussi : Keir Starmer abandonne le projet d’expulsion des migrants vers le Rwanda

Ce sommet, le premier du genre, réunit pour la première fois les trois leaders de l’AES depuis leur accession au pouvoir entre 2020 et 2023. Tous trois ont pris des positions fermes contre la France, ancienne puissance coloniale, et se sont éloignés de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao), accusant cette dernière de servitude envers Paris et d’un soutien insuffisant dans leur lutte contre les djihadistes.

AES5 1080x900 1

La création de l’AES marque un tournant significatif pour ces nations africaines, qui cherchent à établir une alliance basée sur la solidarité, l’indépendance et les valeurs africaines. Le sommet de Niamey témoigne de leur volonté de coopérer étroitement pour surmonter les défis communs, notamment la menace terroriste qui ravage la région.

En formant cette alliance, les trois pays entendent démontrer qu’ils peuvent créer une union forte et autonome, sans l’intervention de puissances étrangères. Ce sommet historique pourrait bien être le début d’une nouvelle ère pour l’Afrique de l’Ouest, où les nations unies par des intérêts communs et des valeurs partagées travaillent ensemble pour atteindre la paix, la prospérité et l’indépendance véritable.