togopapel togopapel togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

Le premier sommet ordinaire de l’Alliance des Etats Sahel (AES) annoncé à Niamey

Le premier sommet ordinaire de l’Alliance des Etats Sahel (AES) annoncé à Niamey

Les chefs d’État de l’Alliance des États Sahel (AES) se réuniront pour leur premier sommet ordinaire ce samedi 6 juillet à Niamey, la capitale du Niger. Assimi Goita, Ibrahim Traoré et Abdourahamane Tiani devraient se rencontrer pour discuter des défis communs auxquels leurs pays sont confrontés.

Cette réunion marquera l’activation officielle de l’AES, une organisation régionale fondée par le Niger, le Mali et le Burkina Faso. L’objectif principal de cette alliance est de mutualiser les efforts des trois pays dans la lutte contre l’insécurité et de promouvoir le développement socio-économique dans la région du Sahel, selon un rapport de l’AES Info.

Lire aussi : L’armée nigérienne annonce avoir éliminé plus de 100 terroristes

Ce sommet historique fait suite à de nombreuses réunions ministérielles de l’AES, soulignant l’importance d’une coopération renforcée pour surmonter les défis régionaux. La tenue de ce sommet à Niamey symbolise l’engagement des trois pays à travailler ensemble pour un avenir plus sûr et prospère pour leurs populations.

Il convient de noter que cette rencontre intervient quelques jours seulement après la visite à Ouagadougou du président de la transition du Mali, le Colonel Assimi Goita. Lors de cette visite, il a discuté avec le capitaine Ibrahim Traoré de la coopération bilatérale et des défis sous-régionaux, notamment en matière de sécurité et de développement.

L’AES vise à renforcer la coopération dans plusieurs domaines critiques, particulièrement la sécurité, le développement économique, et les infrastructures. En travaillant ensemble, le Niger, le Mali et le Burkina Faso espèrent trouver des solutions durables aux problèmes qui entravent le progrès dans la région du Sahel.

Cette première réunion des chefs d’État de l’AES est un signe prometteur pour l’avenir de cette alliance et démontre la volonté des dirigeants de ces pays de collaborer étroitement pour surmonter les défis communs et améliorer la vie de leurs citoyens.