togopapel togopapel togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

Ce président africain accepte une réduction de 40% sur son salaire 

65233076 46589412

Les salaires des dirigeants africains sont souvent des sujets tabous, mais le Liberia fait partie des exceptions. Joseph Boakai, l’actuel président élu en Janvier 2024 en donne la preuve et après sa déclaration de biens, celui-ci procède à une réduction de 40% sur son salaire.

Pour montrer le bon exemple

Le Liberia est l’un des pays les plus pauvres au monde selon la Banque Mondiale et environ 1/5 de sa population vit avec moins de 2$ par jour. Dans cette conjoncture économique difficile et où le cout de la vie ne cesse d’augmenter, le président Joseph Boakai décide de réduire son salaire de 40%.

Pour rappel, un salaire présidentiel de 13 400 dollars/an avait été mentionné dans sa déclaration de biens datant de Février 2024. Avec cette réduction qui vient de sa propre initiative, Joseph Boakai ne gagnerait donc plus que 8 000 dollars par an. Précisons toutefois que les différentes primes et indemnités ne sont pas incluses dans le calcul.

Lire aussi :Nigeria : Suspension des taxes sur les importations de denrées alimentaires

Avec cette décision, le président libérien manifeste sa « détermination à donner l’exemple en responsabilisant davantage le gouvernement et en faisant preuve de solidarité avec le peuple », selon le communiqué officiel de son bureau.

Joseph Boakai
Joseph Boakai, Président Libérien

Joseph Boakai vent debout contre la corruption

Alors qu’il a fait de la lutte contre la corruption une priorité, Joseph Boakai multiplie aussi les actions pour éradiquer ce fléau qui gangrène le Liberia au plus haut point. Il a ordonné notamment un audit du bureau présidentiel ainsi que le renforcement de la Commission libérienne de lutte contre la corruption.

Notons par ailleurs que la réduction du salaire présidentiel n’est pas une décision inédite au Liberia. En effet, George Weah, prédécesseur de Joseph Boakai, avait également procédé à une réduction de 25% sur son salaire.

Lire aussi : Kemi Seba perd officiellement sa nationalité Française