togopapel togopapel togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

Que fait Uzra Zeya au Sénégal et en Guinée ?

Que fait Uzra Zeya au Sénégal et en Guinée ?

Uzra Zeya, Sous-secrétaire d’État à la Sécurité civile, à la Démocratie et aux Droits humains, a conclu une mission diplomatique fructueuse à Dakar et à Conakry, du 11 au 13 juin derniers. Lors d’une conférence de presse le 14 juin, elle a partagé les points forts de sa visite au Sénégal et en Guinée, soulignant l’importance stratégique de l’Afrique pour les États-Unis.

Zeya a souligné que cette visite était partie intégrante des efforts continus des États-Unis pour renforcer les relations avec l’Afrique, en parallèle avec les récentes visites d’autres hauts responsables américains dans la région. Elle a rappelé qu’il s’agissait de son deuxième voyage sur le continent cette année, après des visites antérieures au Nigeria et en Côte d’Ivoire en janvier.

Lire aussi : Tchad : Réactions contrastées après le discours de politique générale d’Allamaye Halina

Au Sénégal, elle a rencontré le président Bassirou Diomaye Faye et des représentants de la société civile, louant le partenariat durable entre Dakar et Washington dans des domaines variés tels que la santé publique, la gouvernance et la sécurité régionale. Zeya a également exprimé son émotion après sa visite à la Maison des Esclaves sur l’île de Gorée, soulignant l’importance de ne jamais oublier l’histoire tout en travaillant ensemble vers un meilleur avenir.

Z5A3624 1024x658 1

En Guinée, la Sous-secrétaire a réaffirmé le soutien des États-Unis à la transition démocratique du pays, rencontrant des figures clés telles que le Premier ministre Mamadou Oury Bah et le ministre des Affaires étrangères Morissanda Kouyaté. Elle a encouragé le gouvernement de transition à maintenir la transparence et à consulter activement le peuple guinéen sur les prochaines étapes constitutionnelles et électorales.

Par ailleurs, Zeya a mis en avant l’engagement des États-Unis à promouvoir les droits de l’homme et la liberté de la presse dans les deux pays visités, soulignant l’importance de ces valeurs pour des sociétés démocratiques et stables.