togopapel togopapel togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

L’Afrique du Sud en route vers un gouvernement de coalition après des résultats électoraux partiels ?

L'Afrique du Sud en route vers un gouvernement de coalition après des résultats électoraux partiels ?

L’Afrique du Sud se trouve sur le point de vivre un changement politique majeur suite aux résultats électoraux partiels qui indiquent la possibilité d’un gouvernement de coalition national pour la première fois depuis la fin de l’apartheid. Ces résultats, annoncés vendredi, montrent que le Congrès national africain (ANC), au pouvoir depuis trente ans, ne parvient pas à obtenir la majorité.

Avec plus de 65 % des votes comptés à travers les neuf provinces du pays, l’ANC n’a recueilli qu’un peu moins de 42 % des voix lors des élections de mercredi, marquant une baisse significative par rapport aux 57,5 % obtenus lors des précédentes élections nationales de 2019. Cependant, le décompte se poursuit et les résultats définitifs sont attendus pour dimanche.

Lire aussi : Ousmane Sonko assure la stabilité et la sécurité du Sénégal

Cette chute de popularité de l’ANC ouvre la voie à des négociations politiques complexes pour former une coalition gouvernementale. Certains résidents de Johannesburg ont accueilli favorablement ces premiers résultats, soulignant notamment la forte participation des jeunes électeurs. Un résident a exprimé son optimisme quant aux perspectives d’une coalition, affirmant que cela « rendrait les choses plus faciles pour nous ».

000 34UB9UK 1

Le pays semble donc se diriger vers un avenir politique plus diversifié, avec le parti de l’opposition, l’Alliance démocratique (DA), en deuxième place, suivi du parti MK et des Combattants pour la Liberté Économique (EFF). Si aucun parti n’obtient la majorité, des négociations devront être menées pour former une coalition gouvernementale. L’ANC devra alors choisir ses partenaires en fonction du soutien nécessaire pour franchir la barre des 50 %.

Cette année, quatre partis majeurs se distinguent dans le paysage politique sud-africain : l’ANC, la DA, uMkhonto we Sizwe (MK) et les EFF. Ces élections pourraient marquer un tournant dans l’histoire politique du pays depuis la fin de l’apartheid.