togopapel togopapel togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

Grosse bourde de Brigitte Macron avec la reine Camilla au 80e anniversaire du D-Day(vidéo)

Grosse bourde de Brigitte Macron avec la reine Camilla au 80e anniversaire du D-Day(vidéo)

Lors d’un événement commémorant le jour J, la reine Camilla a été prise dans une interaction maladroite avec la Première dame de France, Brigitte Macron, selon Newsweek. Les deux femmes se sont retrouvées au Mémorial britannique de Normandie à Ver-sur-Mer, en France, pour marquer les 80 ans du débarquement en Normandie le 6 juin 1944.

Alors que Brigitte Macron rejoignait la reine Camilla pour déposer des fleurs lors d’une cérémonie de la Royal British Legion, elle a tenté de prendre la main de la reine, mais cette dernière a reculé, comme le montrent des images en ligne. Cependant, Brigitte Macron a persisté et a brièvement pris la main de la reine avant de la relâcher.

Lire aussi : La Chine met en garde contre le déploiement d’armes nucléaires en Corée du Sud

Il n’existe pas de règles officielles régissant le protocole pour saluer un membre de la famille royale, mais généralement, aucun contact physique n’est initié à moins que le membre de la famille royale ne le permette au préalable. Les interactions physiques non sollicitées peuvent parfois être maladroites, mais sont souvent accueillies avec chaleur par les membres de la famille royale.

MmE1YzY5ZTMyMDYzYmYyZDlmZWIzYTBhZg.thumb

Par exemple, Michelle Obama avait pris la reine Elizabeth II dans ses bras lors d’une rencontre, ce qui était considéré comme inapproprié, mais la reine l’avait également serrée dans ses bras. Selon le site Web de la famille royale, il n’y a pas de codes de conduite obligatoires pour rencontrer Leurs Majestés, mais la politesse est toujours de mise. Certains préfèrent observer des formes traditionnelles de salutation, comme un petit arc pour les femmes ou un simple serrage de main pour les hommes.

Cette interaction entre la reine Camilla et Brigitte Macron met en lumière les subtilités du protocole royal et illustre la délicate balance entre tradition et spontanéité lors des rencontres officielles.