togopapel togopapel togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

La Corée du Sud dit qu’elle pourrait ( aussi) fournir des armes à l’Ukraine

image

Le président sud-coréen affirme que l’accord signé par Poutine et Kim Jong-un est un accord entre « deux parties ayant un historique de guerres d’invasion ».

La Corée du Sud a vivement critiqué le nouveau pacte militaire entre la Corée du Nord et la Russie et a déclaré qu’elle reconsidérerait la fourniture d’armes à l’Ukraine comme une réponse.

Ces commentaires du bureau présidentiel sud-coréen interviennent après que la Corée du Nord et la Russie soient parvenues mercredi à un accord mutuel sur l’assistance en matière de défense , y compris en cas de guerre. L’accord a été signé après que Vladimir Poutine a rencontré son « camarade » Kim Jong-un lors d’une visite à Pyongyang.

Les médias d’État nord-coréens ont publié jeudi le texte de l’accord, selon lequel chaque pays fournirait à l’autre une assistance militaire immédiate en cas d’invasion.

Condamnant l’accord, le bureau du président sud-coréen Yoon Suk Yeol a estimé que l’accord constituait une menace pour la sécurité de Séoul et une violation des résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU. Cela aura de graves conséquences négatives sur les relations de la Corée du Sud avec la Russie, ajoute le communiqué.

Séoul a jusqu’à présent fourni une aide humanitaire à l’Ukraine mais a refusé d’envoyer des armes, invoquant une politique de longue date consistant à ne pas le faire pour les pays activement engagés dans un conflit.

Lire aussi : Cyril Ramaphosa réélu président de l’Afrique du Sud