togopapel togopapel togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

Langues africaines dans Google Traduction : Le wolof, le baoulé, le fon et plusieurs autres ajoutés

Langues africaines dans Google Traduction

Google Traduction est un outil incontournable qui brise les barrières linguistiques dans le monde. Cependant, de nombreuses langues, pour la plupart locales, manquaient toujours dans sa liste de prise en charge. La faute à des mises à jour qui se faisaient au compte-goutte, mais Google vient de marquer un grand coup en intégrant 110 nouvelles langues, dont 1/3 sont africaines.

Une mise à jour pour 614 millions de locuteurs

Google annonce dans un article de blog la mise à jour de la liste des langues prises en charge par son outil de traduction. Limité précédemment à 133 langues, Google Translate s’ouvre désormais à un plus grand nombre de locuteurs avec 110 nouvelles langues ajoutées. Et le volume de langues africaines dans Google Traduction bénéficie aussi d’une belle croissance.

Au niveau global, la base de données de l’outil passe presque au double avec cette mise à jour propulsée par le modèle linguistique PaLM 2 AI. Ces ajouts offriront ainsi une meilleure compréhension à 614 millions de personnes à travers le monde et certaines langues auraient jusqu’à 100 millions de locuteurs.

Lire aussi : Les 10 pays africains avec plus de langues parlées

Une meilleure représentation des langues africaines dans Google Traduction

Parlant de langues africaines dans Google Traduction, elles compteraient pour 1/3 dans la nouvelle vague de packs linguistiques ajoutés. Parmi celles-ci, on compte notamment le wolof qui est parlé par environ 16 000 000 de personnes au Sénégal principalement, en Mauritanie et en Gambie.

Le baoulé, langue parlée par environ 7 468 290 de personnes en Côte d’Ivoire, y est également ajouté ; de même que le fon dont le nombre de locuteurs est estimé à 4,1 millions au Bénin et au Nigeria. À ceux-ci s’ajoute l’afar qui est une langue parlée à Djibouti, en Érythrée et en Éthiopie.

Lire aussi : Top 10 des pays africains ayant une population jeune

Le N’ko, l’écriture qui rassemble sous sa bannière, bon nombre de langues mandingues d’Afrique de l’Ouest intègre également les langues africaines dans Google Traduction. La liste complète affiche désormais aussi le tamazight qui est une langue berbère répandue dans toute l’Afrique du Nord.

Langues africaines dans Google Traduction
Un aperçu de l’alphabet N’Ko

Ces ajouts devraient faciliter la vie à de nombreux locuteurs africains et l’initiative de Google visant à proposer une liste des 1000 langues les plus parlées dans le monde, pourrait leur profiter davantage. Pour rappel, cette démarche a aussi pour but de préserver certaines langues en voie de disparition afin de les faire découvrir à leurs communautés actuelles et futures.