togopapel togopapel togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

La Suède ferme son ambassade à Bamako : Quels impacts pour le Mali ?

La Suède ferme son ambassade à Bamako : Quels impacts pour le Mali ?

Face à une situation sécuritaire en dégradation et la nécessité de réévaluer son aide au développement, la Suède a décidé de fermer son ambassade à Bamako d’ici fin 2024. Cette mesure, qui concerne également l’ambassade suédoise à Ouagadougou, marque une réorientation stratégique de la présence diplomatique suédoise en Afrique de l’Ouest. Malgré cette fermeture, les autorités suédoises assurent que les relations bilatérales resteront actives.

Depuis son ouverture en 2010, l’ambassade suédoise au Mali a joué un rôle crucial dans le renforcement des liens entre les deux pays. La Suède a investi massivement dans des secteurs essentiels tels que le développement rural, l’éducation et la santé. Entre 2016 et 2020, environ 240 millions SEK (environ 16 milliards FCFA) ont été injectés annuellement dans divers projets locaux. Ces investissements ont permis des avancées significatives, notamment dans la construction et la rénovation d’écoles et de centres de santé, améliorant l’accès aux services essentiels pour des milliers de Maliens.

Lire aussi : Langues africaines dans Google Traduction : Le wolof, le baoulé, le fon et plusieurs autres ajoutés

En plus de ces contributions, la Suède a été un acteur majeur dans les opérations de maintien de la paix. Elle a participé à la mission de l’ONU (MINUSMA) et à l’opération Takuba, déployant 150 soldats avec des hélicoptères et des avions de transport pour des missions de réaction rapide. De plus, 215 soldats suédois ont été impliqués dans la mission onusienne, offrant protection et soutien logistique.

WhatsApp Image 2024 06 27 at 13.10.08

 

La fermeture de l’ambassade suédoise à Bamako pourrait avoir des répercussions sur le Mali. La réduction de la présence diplomatique pourrait limiter les ressources disponibles pour les projets de développement et de sécurité. Cependant, la Suède affirme son engagement à continuer de soutenir les initiatives régionales via sa nouvelle ambassade à Dakar. Cette réorganisation vise à maintenir des relations bilatérales solides et à contribuer à la stabilité de la région.

En conclusion, bien que la fermeture de l’ambassade suédoise à Bamako symbolise une réorientation stratégique, elle ne signifie pas un désengagement total. La Suède continue de valoriser ses liens avec le Mali et de soutenir la région à travers des canaux diplomatiques et de développement adaptés à la nouvelle réalité sécuritaire.