togopapel togopapel togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

Malawi : Quatre morts lors des funérailles du vice-président Saulos Chilima

Malawi : Quatre morts lors des funérailles du vice-président Saulos Chilima

Un véhicule du cortège funèbre de l’ancien vice-président du Malawi, Saulos Chilima, a percuté une foule de personnes en deuil dimanche soir, causant la mort de quatre personnes et en blessant douze autres, selon un rapport de la police. L’incident s’est produit à Ntcheu, un village central du Malawi, alors que le convoi se dirigeait vers Nsipe, le village natal de Chilima, situé à 180 kilomètres au sud de la capitale, Lilongwe.

Le cortège comprenait des véhicules militaires, policiers et civils transportant le corps de Chilima, décédé dans un accident d’avion la semaine précédente. Selon un communiqué de la police, l’impact de l’accident a été fatal pour deux hommes et deux femmes, qui ont succombé à leurs blessures malgré les soins reçus.

Lire aussi : Pourquoi Netanyahu a dissous son cabinet de guerre ?

Peter Kalaya, porte-parole de la police, a confirmé à l’AFP que douze autres personnes avaient été blessées lors de l’incident. La foule en deuil était massée le long des rues pour voir le cercueil du vice-président. Un témoin a rapporté à l’AFP que le véhicule impliqué dans l’accident tentait de se frayer un chemin à travers une foule devenant de plus en plus agitée.

Felix Njawala, porte-parole du parti de Chilima, le United Transformation Movement (UTM), a expliqué que des tensions avaient émergé le long du parcours. À Dedza, par exemple, des personnes ont bloqué la route et exigé de voir le cercueil, lançant même des pierres sur le convoi. Une fois le cortège arrêté, la foule s’est calmée et le convoi a pu poursuivre sa route.

Malawi

Chilima est décédé lundi dernier avec huit autres personnes dans le crash d’un avion militaire qui effectuait un vol interne. L’accident s’est produit dans la forêt de Chikangawa, en raison d’un épais brouillard. L’épave a été retrouvée le mardi suivant. Lors d’une exposition publique du corps au stade de Lilongwe, le président Lazarus Chakwera a demandé une enquête indépendante sur l’accident, exprimant le désir de comprendre les circonstances de cette tragédie.

Le parti UTM, allié au Parti du Congrès du Malawi (MCP) de Chakwera lors des élections présidentielles de 2020, a également appelé à une enquête approfondie sur l’accident d’avion. L’appareil, un Dornier 228-202K de l’escadre aérienne de l’armée du Malawi, avait échoué à atterrir à Mzuzu en raison du mauvais temps et avait été redirigé vers la capitale.