togopapel togopapel togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

Elim CdM 2026 / RDC – Togo : le sélectionneur démissionne après le match, la raison !

Elim CdM 2026 / RDC - Togo : le sélectionneur démissionne après le match, la raison !

Quelques jours après leur défaite 1-0 en RDC lors de la quatrième journée des éliminatoires de la Coupe du monde CdM 2026, le technicien portugais Paulo Duarte a démissionné de son poste de sélectionneur de l’équipe nationale du Togo.

 

Elim CdM 2026 / RDC - Togo : le sélectionneur démissionne après le match, la raison !

Dans un communiqué de presse publié vendredi, la Fédération togolaise de football (FTF) a annoncé la démission de l’entraîneur portugais Paulo Duarte du banc de touche des Eperviers du Togo.

“Le Comité Exécutif de la Fédération Togolaise de Football (FTF) informe l’opinion nationale et internationale, ainsi que le public, les supporters et les partenaires, de la décision de Monsieur Paulo Rebelo Duarte, entraîneur – sélectionneur de l’équipe nationale A du Togo (EPERVIERS), de résilier son contrat de travail ce 20 juin 2024”, peut-on lire sur le site officiel de l’instance.

“Le Comité Exécutif regrette cette décision, mais en prend acte et tient à lui exprimer sa gratitude pour son travail, son engagement et son professionnalisme durant les années de collaboration. La FTF lui souhaite beaucoup de succès dans ses projets futurs”, poursuit la note. Paulo Duarte a été nommé en mai 2021 alors qu’il venait de mettre fin à son contrat avec le CD Primeiro de Agosto en Angola. Sur le banc des Jaune et Vert, il a dirigé 23 rencontres pour un bilan de 7 victoires, 10 nuls et 6 défaites.

 

Le sélectionneur du Togo, Paulo Duarte au bout du rouleau

Les raisons de sa démission n’ont pas encore été rendues publiques, mais les récentes contre-performances de l’équipe togolaise ne sont pas le fruit du hasard. Face aux Léopards de la RDC, le 9 juin à Kinshasa, l’ancien sélectionneur du Gabon et du Burkina Faso a montré des signes de fatigue dans son secteur technique. D’autre part, la frustration collective à domicile, symbolisée par la levée de boucliers de l’emblématique ex-capitaine Emmanuel Adebayor au lendemain du match nul 1-1 à Lomé contre le Sud-Soudan quatre jours plus tôt, a sans doute eu raison du Lusitanien.

Le Togo occupe actuellement la quatrième place du groupe B, à sept points de la première place, qui le qualifie directement pour la Coupe du monde, et à cinq points de la deuxième place, qui lui donne accès aux barrages intercontinentaux. En d’autres termes, leur qualification est fortement compromise. Cette déception s’ajoute à la non-participation à la CAN 2023, remportée en février par la Côte d’Ivoire, pays organisateur.

LIRE AUSSIEURO 2024 / Pays-Bas – France : N’Golo Kanté élu homme du match