togopapel togopapel togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

Un visa africain commun verra prochainement le jour en Afrique Australe

visa africain commun

Une initiative de visa africain commun serait actuellement en gestation en Afrique Australe et elle pourrait impliquer 5 à 16 pays. En effet, l’Angola, le Botswana, la Namibie, la Zambie et le Zimbabwe projettent de créer un espace Schengen à la sauce africaine pour promouvoir le tourisme dans la région.

Visiter jusqu’à 16 pays avec un seul visa africain commun

Il sera bientôt possible pour les visiteurs en direction de l’Afrique Australe de choisir un visa africain commun pour 5 pays. Cette initiative baptisée « KaZa Univisa » a pour but de simplifier les démarches d’obtention de visa et d’attirer plus de touristes vers cette région du continent.

Elle est portée initialement par l’Angola, le Botswana, la Namibie, la Zambie et le Zimbabwe, mais pourrait s’étendre à un total de 16 pays. Cette réplique africaine de l’espace Schengen est en effet prévue pour aller au-delà de sa zone géographique de départ, et ce, jusqu’aux îles de l’Océan Indien. Il est à souligner que ces territoires, dont certains font partie des plus vastes au monde, ont des richesses culturelles et naturelles à valoriser entre safaris, visites dans le désert et tourisme balnéaire.

Lire aussi : Afrique du Sud : Un ancien braqueur de banque nommé ministre

Les ressortissants de 62 pays visés

Pour les initiateurs du KaZa Univisa, l’objectif ultime reste sans doute l’augmentation des revenus provenant des activités touristiques, mais aucune date n’a encore été annoncée pour la mise en œuvre du projet.

Par ailleurs, les premiers pays adhérents envisagent d’ouvrir l’accessibilité de ce visa africain commun aux ressortissants de 62 pays ; européens pour la plupart. Le KaZa Univisa ne remplacera cependant pas les visas spécifiques aux pays signataires, car les visiteurs auront toujours le choix de la formule qui leur convient.

Source : Ouest France