togopapel togopapel togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

Mauritanie : le président Mohamed Ould Ghazouani réélu

ja20240213 mmo confidentiel ua

Le président mauritanien Mohamed Ould Ghazouani a assuré sa réélection pour un second mandat après avoir remporté le scrutin national samedi.

Il est sorti vainqueur du premier tour avec une marge confortable, recueillant 56,1 % des voix.

Son principal adversaire, le militant anti-esclavagiste Biram Dah Abeid, a obtenu 22,1 % des voix et a contesté les résultats, alléguant qu’il y a eu une fraude.

La commission électorale indépendante du pays a confirmé les résultats lundi, avec un taux de participation de 55% sur les 2 millions d’électeurs inscrits.

La Cour constitutionnelle va maintenant examiner les chiffres avant d’annoncer les résultats définitifs.

Taghioullah Ledhem, porte-parole de la CENI, la commission électorale indépendante du pays, a déclaré qu’aucune plainte n’a été reçue.

Toutefois, certains candidats de l’opposition ont exprimé un point de vue différent.

La commission est composée de représentants des partis politiques et son président est nommé par le gouvernement, ce qui a donné lieu à des accusations de collusion avec le régime de Ghazouani.

Abeid, se déclarant le véritable vainqueur, a dénoncé les résultats provisoires comme un « coup d’Etat électoral » au profit de Ghazouani.

Il a accusé la commission électorale d’avoir attribué frauduleusement des milliers de voix à Ghazouni « de nulle part ».

Abeid, s’exprimant depuis sa résidence à Riadh, a appelé à la désobéissance civile contre le gouvernement et a appelé les forces militaires et de sécurité à ne pas se laisser manipuler par le gouvernement contre le peuple.

Il a souligné que la bataille n’est pas terminée, affirmant que le peuple continuera à résister jusqu’au bout.

Malgré les allégations de corruption et de mauvaise gestion de la part de ses opposants, Ghazouani, ancien chef de l’armée, reste populaire parmi les Mauritaniens qui le considèrent comme un symbole de stabilité.

Les élections ont eu lieu dans un contexte d’instabilité régionale, les pays voisins étant confrontés à des coups d’État militaires et à des violences djihadistes.

La Mauritanie dispose de ressources naturelles abondantes telles que le minerai de fer, le cuivre, le zinc, le phosphate, l’or, le pétrole et le gaz naturel.

Lire aussi : Kenya/#Rutomustgo : Poussé à la démission, le président William Ruto répond