togopapel togopapel togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

Neil Armstrong est bel le premier homme à marcher sur la lune et c’est la Russie qui le confirme

apollo39 1024x768 1

Le 21 juillet 1969, Neil Armstrong devenait le premier homme à marcher sur la lune, mais ce « grand pas pour l’humanité » reste encore très commenté à ce jour. Les missions habitées Apollo et le tout premier alunissage sont en effet des sujets favoris pour les complotistes qui ont souvent des arguments forts pour nier ces succès historiques. Toutefois, les USA peuvent compter sur la Russie pour effacer ces doutes quoiqu’encore tenaces aujourd’hui.

Un officiel russe à la rescousse

Dans une récente séance à la Douma, le directeur de Roscosmos, l’agence spatiale russe, a été interrogé principalement sur la véracité des missions Apollo américaines dans le temps. Mais alors que les officiels russes ont toujours entretenu le doute sur le sujet, renforçant ainsi les thèses complotistes, la réponse de Youri Borisov va en faveur des USA.

En effet, le directeur de Roscosmos a confirmé que les américains avaient pu marcher sur la lune, notamment grâce aux missions Apollo 11 et 12. Si ce dernier émet une telle conclusion, c’est surtout parce que des échantillons de terre lunaire avaient été fournis à la Russie au retour de ces missions et notamment celle du premier homme à marcher sur la lune.

Lire aussi :La coopération Russie-Chine est à sa « meilleure période », d’après Poutine

Cet échange qui faisait office de preuve pourrait désormais dédouaner les américains, car selon Youri Borisov les échantillons ont été analysés et certifiés comme provenant du sol lunaire. Par ailleurs, l’on parle d’échanges, car le 10 juin 1971, l’URSS et les USA s’étaient fournis réciproquement des échantillons de matières récoltées lors de leurs missions respectives sur la lune.

Pour rappel, la mission Luna-16 des soviétiques en direction du sol lunaire avait lui aussi connu du succès en Septembre 1970 après les expéditions Apollo 11 et 12 des USA.

premier homme à marcher sur la lune
Photo d’officiels russes et américains échangeant des échantillons de sol lunaire

La fin du débat sur le premier homme à marcher sur la lune ?

En dehors de la preuve irréfutable qui vient des échantillons lunaires, notons que la mission Apollo 11 n’avait pas échappé à la surveillance des russes. Ces derniers avaient en effet déployé des radars, des télescopes et des antennes de communication entre autres pour garder un œil sur les missions spatiales du rival américain.

Ces arguments viennent donc mettre à mal les théories complotistes qui n’ont cessé de fleurir au fil des années. Neil Armstrong est sans doute le premier homme à marcher sur la lune et les preuves matérielles le confirment.

Lire aussi : Ce projet commun de l’Allemagne, de la France et de la Pologne qui « effraie » la Russie

Mais malgré cette mise au point qui a le mérite d’être claire, il n’est pas sûr que ces idées disparaissent, car elles semblent rencontrer plutôt du succès sur YouTube ou encore TikTok.

Source : Tass (site russe)