togopapel togopapel togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

Il faut moins d’une minute aux hackers pour deviner 45% des mots de passe

hackers

Pour dribler les hackers, les experts en cybersécurité ont toujours prôné le choix de mots de passe forts, même si les internautes ne se rendent pas souvent compte de leur nécessité. En effet, une grande majorité de personnes présentes sur le web persiste dans la négligence si l’on en croit la dernière étude de Kaspersky.

Il en ressort que 45% des mots de passe dans le monde peuvent être devinés en moins d’une minute par les cybercriminels.

Moins de difficultés pour les hackers

Les études de l’entreprise de sécurité Kaspersky visent souvent à édifier les internautes sur les risques présents sur le web et à les outiller afin d’y faire face efficacement. La dernière enquête a emmené l’entreprise à travailler sur 193 millions de mots de passe déjà dérobés et qui se trouvaient sur le dark web.

Au bout des analyses, Kaspersky a trouvé que 45 % de ces codes pouvaient être devinés en moins d’une minute par des pirates expérimentés. De plus, les cybercriminels seraient capables de mettre la main sur 14 % de ces mots de passe dans un délai allant d’une minute à une heure. Et seulement 19% d’entre eux ont été jugés efficaces.

En outre, l’entreprise s’est penchée sur les failles constatées sur les mots de passe désignés faibles. Elle note ainsi que 57 % de ces codes contenaient un mot présent dans le dictionnaire, ce qui rend la tâche des hackers assez facile.

Lire aussi :Comment lancer des conversations anonymes sur ChatGPT ? DuckDuckGo a la solution

Une nouvelle méthode infaillible

Selon Kaspersky, les hackers se serviraient désormais d’algorithmes IA pour générer rapidement des combinaisons possibles à partir de certains codes souvent employés comme Azerty ou 1234. Résultat, les mots de passe les plus faibles ne résistent pas longtemps aux assauts de ceux-ci.

Pour se protéger face à cette menace, Kaspersky recommande alors de créer les codes à partir d’un générateur de mot de passe. Ces applications proposent généralement des codes robustes et aléatoires qui sont difficiles à deviner pour les hackers.

De plus, cela vous évitera d’utiliser le même mot de passe sur plusieurs sites. En complément, un gestionnaire de mots de passe vous aidera à mémoriser ces codes complexes et souvent nombreux.

Lire aussi : L’antivirus russe Kaspersky est interdit aux États-Unis