togopapel togopapel togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

Discuter avec son futur soi est désormais possible avec l’IA

Discuter avec son futur soi

Et si on pouvait discuter avec son futur soi ? En effet, les hommes ont généralement des regrets sur des choses qu’ils auraient préféré faire ou ne pas faire dans le passé. En grandissant, l’on aurait préféré être averti d’avance afin d’éviter certaines erreurs et c’est ce qu’une nouvelle IA se propose de faire.

Développée par des chercheurs thaïlandais et américains, l’outil permet aux gens de discuter avec la version future d’eux même.

Le futur appartient à l’IA

L’IA s’ouvre sur d’innombrables domaines d’application et certains sont d’une originalité inouïe. C’est le cas par exemple de l’outil développé récemment par des chercheurs thaïlandais et américains du MIT (Massachusetts Institute of Technology). À l’image d’une scène sortie tout droit d’un film de science-fiction, celui-ci permettra aux utilisateurs de discuter de façon interactive avec une version âgée d’eux-mêmes.

Durant les tests, 377 participants se sont confiés à un premier chatbot qui posait des questions personnelles. Pour discuter avec son futur soi, ceux-ci devaient fournir des informations sur leur entourage et leurs antécédents entre autres. De plus, le chatbot se renseigne sur les espoirs, les projets pour l’avenir ainsi que les idéaux des participants.

Lire aussi : Comment empêcher Meta d’utiliser vos données pour entraîner son IA ?

Discuter avec son futur soi à partir de données antérieures

Les données recueillies à l’issue de la première étape sont analysées puis traitées par un autre agent qui imagine la vie des participants à partir de leurs souvenirs et de leurs expériences. L’ensemble des données est ensuite transmis au chatbot final qui représente les versions plus âgées et qui permet de discuter avec son futur soi.

Notons que le processus nécessite aussi une autre IA qui est chargée de la création d’un avatar plus vieux à partir de l’apparence actuelle de l’utilisateur. En fin de processus, il est donc possible de tenir une discussion franche avec une version future de soi.

Pour les chercheurs, l’outil pourrait aider les hommes à avoir une vision plus large de la vie. Comme le mentionne Futura Sciences, cela part du principe selon lequel les discussions entre vieux et jeunes ont toujours été édifiantes pour ces derniers. Plus spécialement, le fait de discuter avec son futur soi permet aussi d’entrevoir l’avenir.

Lire aussi : Que faire lorsque ChatGPT tombe en panne ?